mardi 25 avril 2017

LE FN PERD DES CENTAINES DE VOIX EN TARN-ET-GARONNE (épisode 2)

Des lecteurs nous écrivent pour nous faire remarquer qu'en comparant les résultats (FN) du second tour des régionales 2015 au score du premier tour de la présidentielle 2017 (voir article précédent), nous mélangeons carottes et navets. Certains ajoutent que notre présentation est pour le moins partisane. 

Nous allons donc "dérouler" notre démonstration, fondée sur la banale réalité des chiffres. 

Nous savons que le FN a battu à l'occasion de ce premier tour son précédent record de voix établi au deuxième tour des régionales 2015. Ce qui, traduit graphiquement, donne ceci pour la France entière :


Maintenant, appliquons ce calcul simple (et irréfutable) au Tarn-et-Garonne et nous obtenons le tracé suivant : 


Nous concluons donc que si le FN a battu son record d'électeurs au plan national, le Tarn-et-Garonne n'est strictement pour rien dans cette progression, bien au contraire puisqu'il a perdu des électeurs par centaines dans la même période qui sépare les deux mêmes événements électoraux.

Au moment où le FN atteint des sommets en France, il chute en Tarn-et-Garonne ! C'est là tout ce qu'il faut retenir, qu'on soit partisan ou adversaire du FN. C'est une donnée digne d’intérêt pour la suite et chacun en tirera les conclusions qu'il souhaite.

Pour la bonne bouche, nous ajoutons le graphique de Moissac, le "fief" de Patrice Charles et de Romain Lopez, candidat du FN aux législatives : 



Tous chiffres source : Ministère de l'Intérieur