vendredi 6 janvier 2017

L'AMI "GAULLISTE" DE ROMAIN LOPEZ (FN82)



Romain Lopez, soucieux de redorer son "image écornée" (comme l'écrit Flash 82) a décidé de soigner son marketing électoral en appelant le Général à sa rescousse. Car Lopez veut qu'on le sache : il a des amis gaullistes. Enfin, un ami. Et pas n'importe lequel : Pierre Gentillet.

Pierre Gentillet a été président national des jeunes de la Droite populaire, un courant de l'UMP, et il a été remplacé dans ces fonctions, ô surprise, par... Pascal Ellul, chef de cabinet de Brigitte Barèges. Une connexion départementale pour le moins inattendue. Aujourd'hui, Gentillet dit se consacrer à la géopolitique (sic) de manière indépendante.

Il n'est pas le premier ni le seul à se déclarer gaulliste devant l’Éternel. Voyons un peu de quoi il retourne. Comme première preuve d'appartenance à ce club prestigieux, Gentillet nous fait l'apologie de... Robespierre ! Tel le célèbre gaulliste Mélenchon ! Il faut dire que Gentillet attribue à l'Incorruptible des phrases fameuses de ...Saint-Just ainsi qu'un héritage formidable, vaguement entaché, certes, par quelques massacres de masse. Mais que voulez-vous, les omelettes, les œufs tout ça...   



On se s'étonnera donc pas que Lopez et Gentillet se donnent du "camarade" et non du "compagnon" !



Autre trait caractéristique de ce gaullisme hautement alternatif : Gentillet se prononce en faveur du Hezbollah (Le Parti de Dieu), organisation terroriste au bilan sanglant, responsable d'attentats sur le sol français dans les années 80, car, et c'est lui qui le dit, le Hezbollah "protège les Chrétiens" des exactions de Daech ! Non vous n'avez pas la berlue ! A un internaute qui lui rappelle les évidences historiques et l'idéologie mortifère du mouvement, Gentillet répond sur un ton définitif : "Laisse tomber ! Plus personne y croit à ces conneries !". Et devinez qui se précipite pour approuver ces lumineuses thèses surgies, n'en doutez pas, de La Boisserie de Colombey-les-Deux-Eglises ?






Dans la même veine, l'ami juste et lucide (resic) manifeste sa fascination pour la République islamique d'Iran en des termes presque similaires à ceux de l'incontournable Lopez (voir notre article), présentant le régime tyrannique actuel comme le fruit d'une "vieille civilisation" et s'indignant tout rouge qu'un député (Meyer Habib de l'UDI) puisse en dresser un portrait beaucoup moins flatteur. Mieux encore, Gentillet ne voit nullement en la personne du Guide suprême de la Révolution (l'ayatollah Ali Khamenei) un "despote" mais un "simple arbitre", qu'il finit par comparer à... la reine d'Angleterre ! My Gosh ! Ceux qui, en Iran, participent au match (au péril de leur vie) ne sont pas de cet avis. De là à dire que Gentillet porte haut les couleurs du goalisme...






Avec Romain Lopez du FN82, on peut partir de n'importe où, on arrive toujours au même endroit, un lieu à l'éclairage glauque et au sol mouvant. Et ce n'est pas son carnet d'adresses qui nous démentira.