samedi 8 avril 2017

ROMAIN LOPEZ (FN82) APPELLE AU "RALLIEMENT DE MILLIONS DE MUSULMANS" !





Le Front national réserve quelquefois à ses électeurs de drôles de surprises. Lors du grand débat de BFM, Marine Le Pen s'était montrée très soucieuse du respect des traditions françaises. Or le Front a investi en Tarn-et-Garonne un candidat qui ne tarit pas d'éloges sur les musulmans, les "banlieues", le rap, la Palestine, les "blédards" (c'est lui qui utilise le mot) et la République islamique d'Iran !

Et nous qui pensions, à écouter Florian Philippot et Nicolas Bay, que le Front National ne reconnaissait qu'une seule communauté : la communauté nationale, sans considération de croyances et d'origines ! Le candidat Lopez n'a visiblement que faire de la ligne officielle du parti car il s'adresse systématiquement aux citoyens en fonction de leurs caractéristiques religieuses, culturelles ou ethniques. Jusqu'à atteindre des sommets de grotesque et de tartuferie :


"Ils doivent former cette avant-garde autour de laquelle se constituera le ralliement de millions de Français musulmans"


Cette danse du ventre peut prendre un tour vaguement condescendant (nous conservons les fautes d'orthographe de l'aspirant-député) : 


"L'Islam des "blédard" des années 1960-70 ne posait pas de problème"


ou encore :


"Le FN donne à nos compatriotes musulmans l'espoir d'être enfin respectés et assimilés."


Dans un autre registre, non moins racoleur, au lendemain d'attentats terroristes :


"La Palestine, solidaire de notre Nation"


Il ne cache pas non plus son admiration pour la République islamique d'Iran, émancipatrice des femmes :



" En Iran, plus de femmes que de religieux au nouveau parlement"


Même le rap ne coupe pas à cette intense drague (à noter le lien du tweet pointant vers le site d'Alain Soral...) :

"Quand le rap plébiscite le Front National"




Comme l'écrivait La Dépêche il y a quelques mois (alors qu'il n'était que pré-investi), il s'agit bien là d'un candidat "particulier" !



Sources : tweets de Romain Lopez :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire