dimanche 30 octobre 2016

QUAND ROMAIN LOPEZ (FN 82) DANSE AU SON DU RAP "PATRIOTE"

La détestation des "sionistes" (un mot en vogue depuis l'affaire Poisson pour désigner les Juifs israéliens, américains ou... autres) et son pendant, le militantisme pro-palestinien, ne semblent pas les seuls points communs entre le chef du mouvement Egalité et réconciliation Alain Soral et le cadre du FN 82 Romain Lopez. L'attaché parlementaire de Marion Maréchal Le Penvisiblement expert en cultures urbaines, ne plaint pas ses efforts pour promouvoir le rappeur Edel Hardiess :


Capture d'écran Twitter (NDLR : BM = Black M)

A Black M, le rappeur honni des cérémonies de Verdun (29 mai 2016), Romain Lopez oppose celui qu'il présente comme le "patriote des quartiers"Edel Hardiess. Ce n'est pas la première fois, loin s'en faut, que Lopez chante les louanges du rappeur (ou même déclare son admiration, voir tweet ci-dessous) à celui qui se revendique de Soral au point de publier son effigie sur les plaquettes promotionnelles de ses chansons (et de faire dessiner ses pochettes de disques par Sani, artiste officiel du site de l'activiste antisémite).






Dans une interview au journal Le Point en avril 2015, Edel Hardiess déplore la "censure de Dieudonné" et "les prises de position du gouvernement en faveur d'Israël". Tout comme Romain Lopez (cf. nos articles précédents sur le sujet et son tweet sur la "quenelle"). Dans une autre interview (Street Press), le rappeur rend directement hommage à Soral : "Je me sens proche de l'essentiel de ce qu'il dit". Sous sa plume, on trouve également la formule effarante : "La France, république sionisto-maçonnique". 

Laissons maintenant le lecteur (et plus particulièrement l'électeur du Tarn-et-Garonne) juger de ce que Romain Lopez nomme (avec fierté) la "banlieue patriote" à travers des extraits de sa chanson La dignité avant la célébrité :

"On pousse le banlieusard à l'antisémitisme primaire
Accorde de l'importance à la Shoah dès la primaire
Par contre le pourquoi du comment de la richesse de la France est tu
Ses pillages, ses colonies, sa participation à l'esclavage est tu"

"Que le gros de ses thunes viennent du pillage de l'Afrique 
Renvoyons chez eux pas les Africains mais les sionistes
En voyant la classe politique au dîner du CRIF
Ce genre de chose exalte les pensées les plus négatives"

Le tout ponctué de "On s'en bat les couilles" et "Je nique ta mère"... Donc pour Romain Lopez, tenir la France pour une nation de pilleurs et d'esclavagistes, c'est du patriotisme ? Pour Romain Lopez, c'est l'enseignement de la Shoah à l'école qui pousse les "banlieues à l'antisémitisme" ? Pour Romain Lopez, il faut renvoyer les "sionistes" chez eux ? 

On ne sait au juste ce qu'espère le FN en lançant de tels épouvantails à électeurs dans la course à la députation. Mais sur une terre qui voyait il y a peu l'association Moissac ville de Justes rendre hommage aux héros oubliés de l'Occupation, on peut facilement imaginer ce qu'il va trouver ...


Edel Hardiess, le rappeur "admirable" de Romain Lopez